Automne 2013

Pour cette 7ème édition nous avons souhaité porter notre regard vers un horizon plus large. L’année Le Nôtre nous y invite. N’a-t-il pas initié ces points de vues sans limites dans le paysage francilien ? N’est-il pas à l’origine d’une culture européenne autour du paysage ?
La programmation sera axée sur cette identité européenne si décriée, vue par des artistes de tout horizon, toutes générations confondues.

En partenariat avec l’École nationale supérieure de paysage, l’École nationale supérieure d’architecture de Versailles, et la Maréchalerie – centre d’art de Versailles, Plastique Danse Flore accueille deux créations monumentales du célèbre artiste suisse FELICE VARINI qui vont déployer leurs lignes abstraites sur les façades de l’ENSP dans le Potager du Roi et les immeubles environnants ainsi que sur la façade de la Maréchalerie, offrant des points de vue spectaculaires sur la ville, en hommage au célèbre jardinier versaillais.

LAURENT PICHAUD et VINCENT THOMASSET, deux artistes en résidences de création sur le Potager du Roi, viendront confronter leurs pratiques aux réalités de ce jardin historique et à ceux qui le pratiquent. En septembre ils présentent chacun une œuvre adaptée pour la circonstance et le contexte du jardin.

La chorégraphe MIÉ COQUEMPOT dévoile dans son Journal de Corps les différentes articulations de son écriture chorégraphique, en jouant ici avec les espaces caractéristiques du Potager du Roi.

ESZTER SALAMON, chorégraphe d’origine hongroise vivant à Berlin, réactive un monument de l’histoire de l’art, Lecture for Nothing de John Cage, qu’elle investit physiquement et oralement, mettant brillamment en pratique la dichotomie chère à l’artiste.

Avec Minotaure#78 la performeuse VIVIANA MOIN convoque l’esprit des mythes. Non sans humour, ni décalage assumé.

Le plasticien portugais HENRIQUE NEVES revient sur le festival avec un projet qui devrait donner une visibilité inattendue aux petites mains du Potager : les jardiniers.

Grâce à un partenariat mené depuis plusieurs années avec des structures culturelles franciliennes nous accueillerons le travail de jeunes artistes comme ALEXANDRE DA SILVA qui met en jeu la notion de migration, ou FRÉDÉRICK GAUTIER qui n’a pas peur de se jeter à l’eau avec Royal Splash.
L’auteure SYLVIE ROBIC lira deux nouvelles extraites de sa dernière création commandée par l’ENSP dans le cadre de l’Année le Nôtre.

Enfin le paysagiste MARC POUZOL et l’artiste PHILIPPE LEPEUT vont diriger deux ateliers avec des étudiants de 3ème année de l’ENSP. Leurs rendus seront visibles pendant la manifestation.

Créations in situ, oeuvres historiques réactivées, performances, lectures et visites du Potager, autant de points de vue sur un jardin remarquable qui dessineront un panorama ouvert et actuel de la création et des artistes aujourd’hui.