Cercueil Magenta ou L'Arpentage des Lucioles

Kai Simon Stoeger

Cercueil Magenta ou L’Arpentage des Lucioles

Concept, Chorégraphie: Kai Simon Stoeger
Chorégraphie, Collaboration artistique: Urban Xsaver Kmet, Camille Santacreu, Jasmina Založnik
Cartographies, Partitions: Kai Simon Stoeger
Interprétation: Etudiants de l’école des Beaux Arts de Versailles, les Hôtes, Camille Santacreu, Kai Simon Stoeger, Jasmina Založnik
Production: SmartFR Montpellier
Commissionné par Nos Lieux Communs – Nomades

La pièce est une structure collaborative autour des thématiques du jardin paysage, de l’orientation et de la balade en bas des partitions désignées.
À partir d’une recherche critique sur certains aspects du Romantisme, Kai Simon Stoeger invite trois artistes – Urban Xsaver Kmet, Camille Santacreu, Jasmina Založnik – pour produire conjointement une recherche sur la construction invisible de jardin-paysage, le désir d’expansion de paysage et le notion de « jardin comme un rêve ».
En ensemble avec les étudiants de l’école des Beaux Arts de Versailles et des hôtes, elles invitent des participants à créer un performance itinérante en intégrant des corps (dis)orientés et des cartographies dysfonctionnelles, qui se déroula la plupart du temps à la périphérie des spectateurs.

Commissionné et produit par Nos Lieux Communs – Nomades, coproduit par Entre Cour et Jardins Barbirey-sur-Ouche, À Domicile Guisseny, Plastique Danse Flore Versailles, soutenu par Plesni Centar Tala Zagreb, Queens Collective Marrakech.
Ce projet était initié dans le cadre de formation master exerce, réalisé en partenariat avec ICI — CCN Montpellier -Occitanie / Pyrénées-Méditerranée / Direction Christian Rizzo et l’Université Paul-Valéry III. Montpellier)

Kai Simon Stoeger

Kai Simon Stoeger a étudié à la HZT / UdK Berlin dans le programme “danse contemporaine, contexte, chorégraphique” et a suivi la formation du master « exerce » à Montpellier. Aussi, il* possède un savoir-faire de designer graphique. Il* travaille comme chorégraphe et danseur dans des projets qui cherchent à relier la perception et l’expérience corporelle aux structures environnements. Depuis 2011 il* a étudié intensivement les différentes connexions entre les questions sociales, économiques and politiques et les corps et les mouvements, dans le trio Production of Happiness et dans le solo You remind me of me. That’s the most intimate I can say. Depuis 2015 il* se concentre sur Cercueil Magenta ou La Bataille des Paysagistes jusqu’à la Mort, le travail de recherche autour du retour d’interrogations liées au Romantismes et les problématiques qu’elles engagent.