Lenio Kaklea

Lenio Kaklea

analphabète

Est-il possible de mémoriser toute connaissance humaine au moyen d’un nombre fini d’images ? Tel était en tout cas le pari audacieux que l’humaniste Giulio Camillo (1480-1544) tenta de relever en bâtissant son « théâtre de la mémoire ». Lenio Kaklea, dans analphabète, reprend cette technique mnémonique qui lui permet à travers une partition chorégraphique de naviguer entre corps et image, mouvement et impression.

Chorégraphie et interprétation : Lenio Kaklea
Production et diffusion : Teresa Acevedo
Accompagnement : Agnès Henry – extrapole
Production : abd – Le O
Co-production : Phenomenon, biennale d’art contemporain à Anafi, Grèce.
Remerciements : Lou Forster et Yonatan Zohar.
Durée : 10mn, 10mn et 30mn

Lenio Kaklea

Lenio Kaklea utilise une gamme de médias comprenant la chorégraphie, la performance, le texte et le film. Sa pratique est influencée par le féminisme, la psychanalyse et la critique institutionnelle et explore les intersections entre la danse et la théorie critique. Depuis 2009, elle explore la production de la subjectivité à travers la répétition et la transmission organisées des gestes. Son travail cherche à révéler les espaces intimes et marginaux dans lesquels nous, en tant qu’individus, construisons notre identité ; les contextes sociopolitiques qui informent et chorégraphient nos vies.