ÉDITO

Malgré les incertitudes et les bouleversements liés à la crise sanitaire, la quinzième édition du festival Plastique Danse Flore aura bien lieu !

Les 11 et 12 septembre prochains, une dizaine de créations artistiques dialogueront avec les jardins du Potager du roi et du Parc Balbi, en étroite coopération avec l’École nationale supérieure du paysage de Versailles. La création située sera plus que jamais l’ADN de la manifestation avec comme toujours une attention particulière portée à l’émergence artistique.

Nous proposons cette année une carte blanche au chorégraphe Rémy Héritier qui invite les artistes Samira Ghotbi, Ana Pi et Pauline L. Boulba à déployer dans les jardins plusieurs facettes de leur art. La chorégraphe belge Louise Vanneste présentera en première nationale Metakutse créée dans le cadre du programme Nomades porté par le réseau Nos Lieux Communs. Autre artiste international, l’australien James Batchelor reviendra sur le festival avec un tout nouveau solo :  Hyperspace. Nous découvrirons les créations de Anna Massoni, Joachim Maudet et Olivier Muller pour la première francilienne de sa création Horrible Pugilist Brother. Julie Nioche et ses 4 interprètes nous entraîneront dans leur sillage avec Vague paysagée accompagnée par Sir Alice et Alexandre Meyer. 

L’artiste visuelle Lélia Demoisy diffusera un halo poétique dans la nuit du Potager avec son installation Intimité. Vous pourrez également découvrir dans les jardins deux expositions organisées par l’ENSP des artistes Téo Bétin et Vladimir Guculak présentes tout au long de l’été.

Comme un dernier rendez-vous estival avant la reprise….

Nous remercions vivement l’ensemble des partenaires qui soutiennent cette quinzième édition du festival ainsi que l’École nationale supérieure du paysage pour sa confiance et sa coopération. Sans oublier l’équipe des jardiniers du Potager du Roi pour leur patience et leur collaboration. Un grand merci aux nombreux·euses bénévoles qui nous donnent de leur temps et de leur énergie pour rendre ce rendez-vous possible, et à l’ensemble des artistes invité·e·s avec lesquel·le·s nous tentons de créer du partage de sens et d’imaginaires.    

Frédéric Seguette