Castélie Yalombo _ Water, l’atterrée des eaux vives

Water, l'atterrée des eaux vives

Performance
Belgique / 2022
50 minutes

Chorégraphie : Castélie Yalombo
Musique : Loucka Ellie Fiagan
Spatialisation sonore : Lucile Grésil
Céramique, scénographie : Sophie Farza
Dramaturgie : Jean Lesca
Coach c
lown : Anna Kuch
Accompagnement chorégraphique : Anja Röttgerkamp
Production et diffusion :
AMA – Arts Management Agency : France Morin et Anna Six

Water, l’atterrée des eaux vives explore la friction sous-jacente des a priori de nos perceptions des corps féminins racisés.
Traversant/traversé par un continuum de formes, de figures liées aux représentations de l’Histoire Noire et de son propre imaginaire du corps noir, le corps de Water est un objet pendu et perdu, entre le « comment être perçu » et le « comment s’exprimer ». Navigation dans les limbes de la double appartenance, ce poème performatif commente l’expérience raciale du soi. Par une chorégraphie de la dé.structuration, Water, l’atterrée des eaux vives expose le caractère violemment fragile du corps d’os et du corps de chair. L’articulation de ce corps culmine dans une prise de parole, devenant un statement, un positionnement, qui prend l’audience à partie, tantôt comme témoin, tantôt comme otage.

Infos accessibilité : 
– Présence de textes parlés en français

Castélie Yalombo Lilonge est une artiste née et résidant à Bruxelles. Elle est diplômée de l’ULB ainsi que d’un Master de l’Institut Supérieur des Arts et Chorégraphies de l’Arba-Esa en 2020. Sa pratique artistique se situe à l’intersection de différents champs : la chorégraphie, l’écriture poétique et l’installation. Les questions relatives à l’identité, l’altérité et les modes de relations, ainsi que le statut de sujet/objet du corps, opèrent comme les fondements et structures de sa pratique. Elle a collaboré comme performeuse et danseuse avec les artistes Clément Thirion (2016), Fabian Barba (2017), Ingrid Midgard Fiksal (2019), Faustin Linyekula (2019) et Louise Vanneste (2021).